Lundi 4 juillet 2011 à 16:56

http://clignotants.cowblog.fr/images/20011/troglo.jpg

Je me suis assise là et je t'attends. C'est vrai qu'il fait froid dans ce coeur de terre, le poumon souterrain se ventile à l'hiver, mais là, juste là où je m'assoie, tombe l'air directement du ciel. J'ai une douche de tiédeur rien que pour moi, avec le parfum des fleurs. Ne t'inquiète pas, je peux t'attendre, je ne veux que ça, t'attendre, tu me manques avec insistance. Je me suis enlacée à ton souvenir et je t'imagine revenir. Je redessine l'odeur de ton cou, l'étreinte de tes bras, je ne me concentre que sur ces quelques sensations, je veux pouvoir poser ma tête contre toi, en avoir l'illusion. Après, je te vois me rejoindre, je te devine dans l'obscurité, tes pas résonnent contre la pierre, tu viens vers moi, je sais que c'est toi, tu vas me rejoindre dans ce tableau noir et blanc, tu avances vers la lumière, je t'ai laissé une chaise sous les branches si tu veux, mais on peut rester debout, viens, viens sentir le parfum des fleurs, viens, viens là, viens contre moi et regarde, regarde ! on entend les oiseaux, on voit le ciel, les arbres, c'est si coloré, c'est si doux, viens te baigner dans la lumière. Je n'ai besoin que de toi.

Tu m'as souvent manqué, je t'ai souvent attendu, mais cette fois ci, c'est ailleurs, c'est autrement. Je t'aime tellement fort que la seule chose que je veux, c'est te prendre dans mes bras, pour que tu sentes ça, et je ne veux même plus parler, seulement que tu entendes sous mes doigts frémir tous les mondes que je traverserai avec toi, tous les kilomètres que je veux faire dans ton ombre, toutes les maisons de paille de bois ou de pierres que j'assemblerai pour toi au bord de tous les paysages que nous irons voir.

Visite-moi dans cette image, éclaire la nuit des grottes,

viens là, on sera la lumière de l'image,

on traversera tous les orages,

on sera

on

Par topinambour le Lundi 4 juillet 2011 à 17:06
La photo est sublime... le texte l'est tout autant. Tu as du talent. beaucoup de talent. Je t'admire.
Par bonheurdaimer le Mardi 19 juillet 2011 à 10:27
céleste espérance,
au bord de ton sourire,
fragile attente de l'existence,
qui nait de mon profond soupir..
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3120327

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast