___________
Les archives de Louise

___________lectures théâtrales

___________
poésie racontée

___________
récit improvisé


http://clignotants.cowblog.fr/images/2022/A.jpg

___________texte et performance : Louise Markise
___________
durée : 1 heure

Louise écrit, parfois, quand cela s'impose. Quand la vie fait des siennes. Dans chacune de ses lettres, une histoire autobiographique et une invitation à tirer un fil rouge différent, démêler des noeuds, raccommoder des fragilités, assembler des tissages et observer de petites pelotes d'existence.

' Lettre à un amoureux '

Fil tendu entre le printemps des sentiments et la cascade du désamour. Une chute amoureuse puissante, des portes qui claquent, une relation bruyante. Qu'il y a-t-il après ?

' Lettre à Louisélie '

Une relation amoureuse tendre, calme, lumineuse... Il existe, alors, le tranquille fil tressé qui célèbre l'individualité de deux âmes opposées ? C'est possible ? Une promenade ourlée de dépression, de thématiques queer et surtout, de non-exclusivité, de polyamour.


' Lettre d'une fille à son père '


En 2009, la vie de son père prend la couleur monochrome d'une hospitalisation, et puis la nouvelle teinte d'un handicap... On questionne alors notre humanité, tout autour de lui, dans sa suite, derrière lui. La famille, le lien, l'amour, la douleur, le doute, la joie, l'espoir, le deuil, qu'est-ce que c'est tout ça? Qui sommes nous dans le drame?

Sans doute tous et toutes les mêmes: dignes ! Peu importe comment, dignes, oui, dignes allongés au sol, dignes tendus vers la lumière, dignes même recroquevillé.e.s. La vie, quoi.

Lecture d'un ensemble de textes à travers quelques mois, années, d'une vie de famille à la renverse.
Humains, humaines, le regard sur l'horizon !

Venez vous installer dans une histoire qui remue, qui touche, qui interroge nos vécus, nos peurs, nos tendresses, qui balaie le tabou du deuil, et qui dit haut et fort, dans un sourire tranquille, avec fierté : il y a peut-être mort d'homme, mais nous, ici, encore là, ça va !

' Lettre aux intimes '

Un ensemble de texte qui raconte le lien aux corps, à la sensualité, aux personnes de bras et de draps, un récit de grandir et de comprendre, des histoires de cul de désir de peur d'envie d'orgasmes de colère et de malice.

" Voici mon histoire, mon vécu, le regard que je pose sur qui j'ai été intimement et qui je suis désormais. Voici ce qui me touche, ce qui me gave, ce qui m'amuse et ce qui me gêne. "

Un récit qui provoquera des résonnances, des sourcils haussés (froncés ?), des rires, des incompréhensions... Tout est légitime, bienvenue, tant qu'existent ces moments où l'anecdote intime est partagée, entendue, joyeuse et aventurière !