Lundi 10 novembre 2014 à 20:37

Ça y est, c'est la dépression de saison, c'est ça ? Ça y est ? Pleurer en regardant l'eau pour les pâtes qui commence à frémir, mettre les chansons tristes bien fort, boire du vin rouge dans une tasse et tous vous haïr. Ne cherche pas, je vous hais tous, tu fais forcément partie de la liste des humains dont l'idée ne peut me réconforter. Aucun de vos contours ne saurait m'adoucir.

Hier, debout l'un en face de l'autre avec mon vélo à côté, dans le couloir de l'immeuble, j'ai pleuré comme ça, en disant des phrases, en regardant le sol, je ne pouvais pas le regarder lui, ce qu'il alignait m'était si creux, si vide, je ne pouvais pas le regarder, alors je fixais des points lointains et peu importaient les larmes, j'ai dit quelques mots sans y croire, mais assez soulagée qu'il m'ait suivie jusqu'en bas, tout de même, il reste un peu de notre instinct à tous les deux, il reste un peu de ça 

tout le reste n'est que poussière
pas d'ami pas d'amant pas d'amour
comme je vous hais
quand j'ai mal
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3269919

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast