Mardi 10 novembre 2015 à 23:39

J'ai le poumon brûlant et cet amoureux sur les bras, sur la tête. J'ai le ventre tordu depuis quelques dizaines d'heures de jours et si je suis fatiguée je pleure au travail et si je ne suis pas fatiguée je n'ai envie de rien. Je connais ces sensations, je crois que j'ai du avoir les mêmes, secondes pour secondes, au mois de novembre dernier. J'ai tout à coup envie de déambuler seule et de ne parler personne. J'ai des larmes suspendues dans la nuque qui attendent un coup de vent pour pouvoir me renverser. J'ai le poumon brûlant et cet amoureux sur les bras.
L'année dernière j'ai disparu pendant quelques semaines de tous les radars et les amis se sont vraiment inquiétés mais m'ont aussi pardonnée. Cette année, nouveauté, on redistribue les cartes, il y a ce garçon, et depuis quelques dizaines d'heures de jours, il ne fait plus parti d'aucune équation qui me fasse envie, j'ai cet amoureux sur la tête et je ne sais pas si je vais faire quelque chose qui va casser un peu du lien entre nous, un peu de la confiance. J'ai tout à coup envie de déambuler seule et de ne parler personne. Je voudrais qu'il ne soit pas là parce que je voudrais que le monde ne veuille rien de moi. Ça m'arrive souvent, de vouloir la retraite absolue, que l'on ne se souvienne pas que je suis, que je puisse être là. Je le mets où, lui, là-dedans ? Je n'ai pas d'invitation. Ni lui, ni un autre, ni les autres.
Quand j'ai un éclair de bonne humeur, je vais voir un humain de sympathie, je vais faire quelques minutes la vivante, je donne un peu de conversation, je dors dans le lit d'un garçon, je descends un peu de vin en bonne compagnie.
Un éclair de bonne humeur, j'ai cette idée que ça ne suffit pas dans un jeu avec des sentiments. Tu sais, ces sentiments là. J'ai cette idée que ça ne suffit pas et j'ai un peu la peur qui me prend les chevilles.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3275228

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast