Vendredi 16 mai 2014 à 22:18


l'eau qui bout pour le thé
je pense à tes araignées
___
 
le pollen tâche la fenêtre
j'irai étendre tes cafards
à la vapeur du jour 
___

écarter les rideaux
ouvrir le silence
aller à la chirurgie 
___
 
laisser les insectes
faire leur manège de dentelle 
___
 
il ne faut pas avoir peur 
___
 
puisque je ne sais pas parler au jour
attendons de voir
si le jour sait nous parler
___
 
l'eau est prête pour le thé
j'ai mangé tes araignées
pousse la porte
 
maintenant
Par MavangElle le Jeudi 22 mai 2014 à 15:33
Ces mots touche par touche, comme des poèmes tronqués.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3265285

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast