Mardi 29 janvier 2013 à 12:58

Quand, dans le tram pour aller à l'aéroport, j'ai entendu pour la première fois de l'allemand, mon corps s'est rétracté. Tout me criait n'y va pas, n'y va pas ! Berlin ist nicht mehr mein zuhause;  il y a quelque chose de brisé. Mon instinct me dit que je n'y suis plus la bienvenue, mon ben sens se refuse à la ville et trépigne, je dérape. Les sonorités allemandes ne sont plus ma liberté, mon oasis, elles m'angoissent désormais, présagent des tornades des néants des incertitudes.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3228244

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast