Samedi 25 juillet 2009 à 19:24

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1050579.jpg
http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1050580.jpg
http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1050581.jpg
Je crois que je suis née avec le goût des trains couchettes dans le sang.

Je n'aime pas l'avion. Enfin si, c'est assez. Fou ? Un temple aux merveilles. Traverser le ciel, fendre la toile bleue des infinis, flotter là haut si haut et brûler les ailes des oiseaux. C'est atmosphérique. Mais c'est un tour de magie dont les trucages m'étourdissent, je. Je m'émerveille toujours mais. Je n'aime pas vraiment l'avion.

Je crois que je suis née avec le goût des trains couchettes dans le sang.

Sanglés dans notre genre de grand navire à la dérive, l'océan des cimes d'arbres qui ondule au vent... et l'on glisse sans fin dans un univers de réalité, c'est un voyage qui existe, qui a une densité, qui se chronomètre, s'imagine, s'étire, paresse ou flirt avec l'ennui, mais qui Est. Et toujours, immuables, les poteaux électriques battent la pulsation, un par fenêtre c'est le pouls de notre croisière, un métronome pour qu'on ne perde pas la cadence.

S'asseoir dans le couloir, en tailleur à même les rails, et regarder par la fenêtre. C'est drôle, il est si grand, ce hublot, une baie vitrée presque, un panorama, c'est drôle, nous si petits sur nos fesses assis dans le passage, et on lève le nez et on ne voit rien que du ciel, comme un écran géant de ciel, balayés les arbres les industries du paysage, effacés les blés qui dansent les fossés verts et les fleurs sauvages, d'ici-bas tout n'est que ciel,

c'est. comme. exactement ! coller son visage à un aquarium de nuages, exactement ça. des nuages en captivité et nous on les regarde par la grande vitre, et ce ne sont pas des nuages tristes, ils rient, ils jouent, ils courent dans tous les sens. et on a cet air inimitable d'enfants qui n'en perdent pas une miette, ce regard écarquillé de petits hommes tombés de la lune.

Je crois que je suis née avec le goût des trains couchettes dans le sang, parce que quoiqu'il arrive, que ce soit une traversée de désert de ciel avec son oasis de nuages, ou un périple au cœur d'un orage nocturne dont l'éblouissante lumière éteint les étoiles, c'est toujours une formidable aventure.
Par immObile le Samedi 25 juillet 2009 à 23:28
Et moi je crois que je suis née avec le goût d'admirer ta prose fantastique.Simplement fantastique.
Par manhattan-blues le Samedi 25 juillet 2009 à 23:32
Il fallait que je te dise que les deux premières images, elles sont chan-mé.
Par Satine le Lundi 27 juillet 2009 à 8:58
Ah... mais y avait vraiment que toi pour me faire aimer les trains couchette! c'est incroyable. magnifique. <3
Par Arsenic le Mercredi 29 juillet 2009 à 22:16
Les trains couchette, c'est un morceau d'hier avec des roues.
Par Makaveli le Samedi 1er août 2009 à 13:24
Train couchette deja essayé , je ne le referai plus je veux plus ^^
Par bulle2coton le Lundi 14 septembre 2009 à 14:54
Rentre pour un voyage en train
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2881985

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast