Lundi 17 octobre 2011 à 15:13

J'ai besoin de repousser les frontières, d'agrandir les libertés de respirer, tout est trop à l'étroit depuis cette vie ici. Il faut construire un nouveau globe terrestre autour de moi, avec une monture légère en fil de fer et un découpage-collage de papiers, de papiers colorés, de papiers transparents, de papiers mots et de papiers muets. Un nouveau monde pour retrouver une identité, un bout d'humain en histoire et lumière. Un globe terrestre à moi, un territoire à conjuguer à la première personne du singulier, une exception qui s’appellerait Louise. Louise louise louise louise un globe grelot un globe araignée un globe terre Louise. Une toute petite galaxie qui existerait, qui chahuterait dégringolerait avec de la pagaille et des sommeils, qui irait là et resterait ici, qui se cacherait et retiendrait et laisserait qui. J'ai besoin de repousser les frontières, de revenir à la surface des gens, de reconquérir les tâches de soleil que la peau m'a donné, d'être, et de parler, et de prendre voix, et d'énoncer, Je suis là.
Par en-attendant-la-pluie le Lundi 17 octobre 2011 à 21:35
Pfiou. J'en suis là moi aussi. J'en suis là. A ne plus savoir dire 'Je suis là'. A ne plus où savoir être là. J'en suis là. Je suis là. Je. Merci pour ces mots-là. Reconstruisons-nous un monde en couleurs et en bulle de savons.
Par schizophasie le Jeudi 10 novembre 2011 à 10:08
Tes textes ont quelque chose de véritablement fascinant...
Par Si.mon.regard le Dimanche 20 novembre 2011 à 21:46
et puis 'I was here'.
Par lobe le Mardi 22 novembre 2011 à 0:38
admiration, grande.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3144717

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast