Mardi 8 décembre 2009 à 14:40

C'est drôle, que je n'ai pas envie de te quitter. Que je n'en ai pas l'idée. C'est assez inattendu. Inespéré aussi ? Peut-être. C'est assez étonnant, cette histoire. Que je n'ai pas encore la pensée de la fin. Ce n'est pas vraiment dans mes habitudes. Tu ne le sais pas, évidemment, mais est-ce que tu t'en doutes ? Moi je me doute de peu de choses, je me demande comment étaient les autres filles de ta vie, est-ce que je dénote complètement dans le tableau ou est-ce que je me fonds dedans ? J'ai l'impression que je dénote, évidemment. Trop jeune, trop colorée, trop excentrique, trop chantante. Que des airs français. Trop sage, aussi, à ma manière.
Je te fais rire, tant que tu ris encore, ça va. Si tu ne te lasses pas de mes bêtises (toujours les mêmes qu'on compte sur les doigts de la main) alors ça va. Mais bon. C'est fou, je passe mon temps à répéter que je ne suis pas amoureuse, je pense que c'est vrai; mais comment être sûre ?
Je prenais plaisir à te tourner autour sans te laisser une seconde m'approcher, maintenant je m'amuse à me laisser aller dans tes filets... Mais. Vraiment ? Et dans ta tête, c'est comment ? Impossible de deviner tes pensées, de lire à travers toi, comment tu me vois ? Comme un grelot, une boite à musique, une fantaisie ? Je ne nous donne pas mille ans, je fais trop l'enfant, je vais fatiguer, pourquoi tu me fais autant rire ? Je t'aime bien, tu sais, vraiment, fort. Sans les papillons, mais quand même. Et puis tu es le premier, là, à m'avoir, comme ça, pour toi, présente.
Je voudrais que ça dure un peu, pour voir, pour une fois ! Mais pas trop, tu sais. Pas trop, jamais.

Par a-lombre-de-vos-sourires le Mardi 15 décembre 2009 à 22:38
Ce texte, j'étais venue le lire un jour que je passais par ici et puis il m'avait tellement plus que quelques heures après j'étais revenue...Et hop il avait disparu. Contente de le retrouver parce que ses mots résonnent forts quelque part au fond de moi. Merci pour tous ces sourires que tu m'offres sans le savoir.
Par Heart.Of.St0ne le Jeudi 17 décembre 2009 à 20:06
3 mots de passe la magie se cache? :o
tu nous prives d'éoiles c'est pas gentil non mais oh.
mon voisin n'existe pas. facebook euuuh. Un mail? je ne pense pas qu'il y aura de réponses.
on ne sait jamais. (irikos@hotmail.fr)

et je retourne dans mon silence.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2940935

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast