Vendredi 31 mai 2013 à 22:13

ferme les yeux 
Louise, 
ferme-les fort 
et cesse
de respirer 
puisque ça sonne creux 
ne sois pas étonnée 
tu sais bien 
c'est toujours comme ça 
jusqu'au bout de l'épuisement épuisé 
un matin le sommeil se lève 
et le jour a attendu 
que tu te réveilles 
ce n'est plus si loin 
ferme les yeux 
je regarde pour toi 
j'attends 
et je te dis 
promis
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3240983

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast