Jeudi 28 mai 2009 à 15:15

Je regarde mon lit depuis plusieurs infinis de vie et je donnerai n'importe quoi pour m'y blottir et enfin dormir. Dans le miroir j'ai l'air d'un monstre insomniaque, avec les yeux qui ont perdu toute notion de symétrie ou d'harmonie et les lèvres qui font un angle. Je suis simplement, très, très fatiguée. Mon oreiller sent la poussière et c'est une poussière pleine de sommeil, un parfum de draps silencieux et de chaleur de l'autre bout du monde. Je repousse inlassablement le moment où je vais sortir pour aller chercher Jacob, je suis tous les jours en retard mais aujourd'hui c'est pire encore. J'ai mal au ventre. La sensation d'être infiniment vulnérable, qu'une bourrasque de vent va me cueillir au pas de la porte, me kidnapper et que je n'aurai pas la force de me débattre. Alors je me sculpte un refuge dans ma couette douce, je l'épouse en luttant malgré moi  pour ne pas m'endormir. Je compte les secondes avant de me lever pour de bon.  Je fais des croquis des bruits de mon après-midi. J'ai encore cinq heures à tenir, entre leurs cris leurs corps leurs présences qui m'agresseront tout le jour, je rêve d'une maison vide, et d'un sommeil en dehors des routes tracées de l'obscurité.
Par Heart.Of.St0ne le Vendredi 29 mai 2009 à 13:23
Fous les dehors ;) Bon ok je me tais ^^'
J'espère que tu trouveras le repos que t'as besoin :)
Des bisous
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2852068

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast