Mercredi 15 septembre 2010 à 19:10

Est-ce que tu sais, que je suis, l'autre fois, tombée amoureuse de toi ? La magie sera-t-elle, après toutes ces absences ces vides ces silences, toujours là ? Viendras-tu à ma rencontre dans nos souvenirs, te rappelles-tu de moi ? J'essaie d'imaginer que je t'ai idéalisé, et que te retrouver ne provoquera pas en moi l'émoi attendu. Mais ce qui me parait le plus probable, c'est que tu m'aies simplement oubliée, et qu'à me revoir, tu ne t'ennuies un peu, gonflé et poussé par d'autres vents que mes petites échappées.
Il va faire froid à Berlin, peut-être es-tu déjà parti. Qu'aurais-je à te proposer pour te reconquérir ? Je suis une enfant des arbres et des forêts, je ne sais pas faire la vie en hiver-ville. Si ça ne tenait qu'à moi, je retournerai à nos heures côte à coté, j'effacerai ton départ et je dessinerai un peu la suite, juste assez pour avoir le temps d'enrouler mes cheveux à tes chevilles, de lacer mes regards à tes poignets. Juste assez pour imaginer te retrouver, mais laisser la vie libre de s'amuser.
Je rentre demain matin, où seras-tu ?

Par Y.Nos.Extendemos le Lundi 20 septembre 2010 à 18:04
Ah mais bordel. ça me prend jusqu'au dessous des tripes, peut-être parce que je connais tout ça, tellement par coeur.
Par Satine le Dimanche 17 octobre 2010 à 13:22
"nos heures côte à côté", bravo c'est bien trouvé ça :)
Par en-attendant-la-pluie le Lundi 25 avril 2011 à 18:27
"Dès lors que je t'ai trouvé, je n'attends plus que toi."
[A. Bragance]
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3038882

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast