Samedi 16 juillet 2011 à 1:20

(06:20. Ils vont où, tous ces gens, les yeux collés au rétroviseur ? Les corps sentent le sommeil, les visages sont encore pleins de buée nocturne. La ville est éternellement grise. Gris le ciel, gris la lumière, gris les choses dans le gris brouillard. Le temps semble en suspend, dans une sorte de non-lieu, de non-existence.)
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3120820

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast