Jeudi 6 août 2009 à 21:48

Il y a ce souffle de vent qui me soulève les cheveux, me caresse l'épaule et noie mon regard sous une mèche indocile. Ma jupe, trop légère, ne tient pas en place, envolée au moindre sursaut de ciel. J'ai envie de danser, de me lever du banc et de danser, tourbillonner les bras ouverts, me laisser emporter par une tempête imaginaire et perdre la notion du sens véritable des choses. Je suis en train de lire un livre, c'est quelque chose que je n'avais plus fait depuis des mois, et je rédécouvre cette douce folie qui m'irradiait le ventre, quand, ivre de ponctuations, le petit vélo qui me trotte dans la tête dévalait la pente des pages, sans les freins.
Par lenaisis le Jeudi 6 août 2009 à 23:19
"sans les freins".
J'tenvoie un sourire.
Par bulle2coton le Lundi 14 septembre 2009 à 14:48
Rentre pour écrire une nouvelle page
Par A.dame le Vendredi 30 octobre 2009 à 23:25
Sans freins et la jupe au vent. J'espère que tu en lâches le guidon pour mieux apprécier l'absence de culotte.
Oui, "Si tu me dis que." est mon habillage de choix. Même si "D'ailes Fines" me dépote.
A bon entendeur salut.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2887067

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast