Lundi 3 février 2014 à 18:29

Le métro verse et déverse son sang épais de manteaux noirs et pantalons sombres. Je suis le globule rouge de ces lieux. Tous ces humains destinés à rester inconnus, ces visages qui resteront silencieux. Paris l'anonyme. Depuis plusieurs semaines je suis une comète qui traverse vos ciels, pas décidée à aller me retourcrasher dans ma galaxie. Je goûte à l'apesanteur et me laisse rebondir à vos silhouettes & portes ouvertes. J'erre dans les campagnes, sans appartenance. Ne m'en voulez pas de ne pas aspirer à me revenir. Je suis si bien, là, sans rien.
Par maud96 le Mardi 4 février 2014 à 0:38
Etre une "tache de couleur" dans le noir&blanc tout gris de nos vies urbaines, c'est un joli rêve-idéal...
Pour moi, retrouver ton blog une fois par moi, c'est un moment de poésie...
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3260351

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast