Jeudi 27 mars 2014 à 9:49

C'est idiot, d'avoir eu tellement envie de toi
que tu sois le seul que j'ai imaginé dans mes draps

désormais, furieusement, j'oublie
le désir
la joie

cet oxygène qui me parcourait
de liberté de naturel
ça en avait, un peu, le goût

le début
j'ai entrevu
le lâcher-prise

c'est idiot de t'avoir attendu
puisque jamais tu n'es revenu



j'irai
Par marianna le Jeudi 27 mars 2014 à 23:53
l'expression d'une sensation est rendu à juste titre et ce, avec des mots simples. superbe.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3262703

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast