Lundi 18 février 2013 à 1:19

Je ne suis pas assez roc pour survoler toutes nos attirances et toutes nos contradictions
à force il arrive que dans nos fables j'oublie la vigilance

je n'ai qu'un antidote à cet élan qui me jette à toi, la colère
parfois je n'en ai pas sous la main
c'est tout un processus

ne vient que la tristesse

je ne sais plus t'écrire
te traverser
écrire quand tu me traverses
je ne sais plus comment

c'est trop injuste
je ne peux
être sur mes gardes
êtres sur tes gardes

je ne peux pas
ne pas y goûter
quand tu me le tends
je veux 
mais ne

ah les regrets
les regrets

il fallait
que je faux
quand tu fallais

je ne peux t'avoir
ni te perdre

comment s'appelle
l'entre nous deux ?

Par Agnès Levieux le Jeudi 28 mars 2013 à 22:13
Magnifique
Les 4 derniers vers, en particulier.
tout est dit...
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3230754

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast