Vendredi 8 février 2013 à 22:57

Je nais un peu chaque jour, je meurs plus souvent, mais mes camardes ne sont plus si graves, si profondes. Ce sont de petites morts, des morts déjà visitées, rien d'inexploré. Des évènements que je connais déjà. Ça fait aussi mal que la première fois, mais rien de nouveau. Par contre, chaque naissance est un miracle. Aussi petite soit-elle. J'ai si longtemps oublié de naître, j'ai perdu avec obstination le fil de mes commencements, c'est incroyable, tant d'acharnement, tant de peurs. Je viens de m'enfiler une vie entière dans une carcasse d'oisillon, je veux un destin de dragon.

Quand je danse, à chaque coup de talon au sol, je me dis que ça ne sera plus jamais des sables mouvants. Ça n'a pas à l'être.
Par lancien le Samedi 9 mars 2013 à 19:14
Etonnant que tu sois encore en vie après tout cela !!
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3229800

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast