Samedi 19 janvier 2013 à 1:58

ça y est le contre-coup ça me colère me brûle me boule de neige me tempête me pleure me crie me crie me crie, je veux tout arrêter, claquer la porte, j'ai envie de dire à l'une que c'est une conne à la deuxième une imbécile, aux autres des civilisés insipides et de mauvais tragédiens, envie de lui dire qu'il a bien eu tort de mettre un pied dans le plat, qu'il aurait du garder sa vie hors de nous, qu'en notre sein tout est putride, je développe une soudaine intolérance à cette politesse de façade, à ces amours cachés à ces sincérités déguisées, je deviens allergique à ces habitudes de ramper, merde, où est passée la sincérité, que de conventions, que de conventions ! je veux claquer les portes, ne plus visiter la mélancolie, ni le temps d'un cigare ni le temps d'un alcool, je veux claquer les portes, partir, ne pas laisser d'adresse.

qu'est-ce que c'est que ce rendez-vous foireux, avorté, stérile ? démission générale.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3225952

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast