Vendredi 17 janvier 2014 à 19:42

Il est où Louise, le curseur de ta sincérité ? Comment font les autres pour flairer la triche quand toi-même tu ignores les balises  du plateau de jeu ? Nommez-moi les balises - allez-y - je suis prête - je serai fixée -

Je ne recherche pas le mystère, je ne fabrique pas sciemment de la brume, je ne désire pas que mes mots se condensent en buée opaque. Ça me file entre les mains malgré moi, de tous petits noeuds qui passent parfois pour fantaisie; qui, d'autres fois, agacent, accrochent, irritent - c'est comme une allergie - réaction épidermique. Seulement, je ne sais pas d'où j'invente tout ça, je n'ai pas le contrôle de cette infinie retenue, de cette pudeur à l'extrême, dressée, haute, immuable. Je n'ai pas l'envie de cette sourdine qui me tient lieu de haut-parleur. Je crois même parfois la combattre. La preuve par toi qu'il n'en est rien. Pire : en croyant l'éviter, je ne fais que révéler sa présence.

Alors Margot, tu fais si souvent ta maline lorsque tu imagines avoir gagné une partie... C'est parce que tu n'as pas compris que l'on relance les dés à l'infini. Et qu'à l'infini, on cherche, avec nos moyens bouts de ficelle, à ne pas finir dans le fossé.
Par Clara le Vendredi 17 janvier 2014 à 17:36
Tes mots, tes mots, tes mots.
Merci pour tes mots qui me parlent et qui me dansent à l'intérieur.
Par clignotants le Vendredi 17 janvier 2014 à 22:57
( des coeurs passent )
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3259393

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast