Samedi 11 juillet 2009 à 21:50

Papa,

L'homme qui s'est assis en face de moi et qui a cligné des paupières en signe de remerciement quand j'ai rangé mes jambes en lui souriant, cet homme là te ressemblait.

En vérité, pas du tout. Personne n'aurait eu idée de vous comparer. Plus petit, plus corpulent, avec un jogging en feutrine trouée et une démarche d'ouvrier abattu, vous avez peu de points communs. Mais assis en face de moi, il te ressemblait. Je l'ai su dès que je l'ai vu et qu'il venait s'asseoir là.
Quelque chose dans le visage, le regard. Il aurait fallu sans doute le mincir un peu et le rajeunir, mais il y avait vraiment quelque chose. La machoire, les yeux, le cou ? L'implantation des cheveux c'est sûr. Les cheveux eux-mêmes, grisonnants sur les tempes, la barbe de deux jours qui imite la tendance. Les paupières, aussi. Il avait des paupières qui te ressemblaient.

Je voulais le prendre en photo alors j'ai sorti mon appareil. Il était visiblement épuisé, il s'endormait parfois, il avait la vigilance éteinte qui se réveillait par sursauts et tombait sur le côté à nouveau. Je venais de décider qu'à la sortie de la station, je le prenais en photo, quand il est descendu. Je voulais faire un portrait en noir et blanc, j'étais si près de lui, le cadrer au niveau du visage, ça aurait été chouette. Et il est parti.

Je l'ai pris pour un signe, un Dire dans Raconter. J'ai rangé mon appareil et je n'étais pas déçue.

Par bulle2coton le Lundi 14 septembre 2009 à 15:15
Rentre.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2875226

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast