Vendredi 10 septembre 2010 à 22:24

Je voulais tellement aller voir la mer, je voulais tellement m'asseoir dans le sable et ne plus bouger, laisser le vent salé me vider la tête, je voulais tellement que la plage me saute au visage, s'engouffre dans mes failles, m'emporte dans ses tempêtes, que je n'en revienne pas. Je voulais tellement aller voir la mer, lui présenter mes robes de mariée, jouer mon dernier acte les pieds mouillés, regarder les tissus blancs boire la tasse, écouter les immensités rire de nous voir si petits. Mais tout se détraque, tout fiche le camp, c'est toujours la même histoire, des petites filles nues et rien pour les habiller, des gamines qui perdent la tête aux approches de frontières, toujours la même histoire avant de repartir, toujours. Pleurer, c'est comme nager. Faut pas oublier de respirer entre les vagues. Je voulais tellement  rendre visite à l'océan... Mais j'ai eu peur d'avoir oublié toutes les règles de natation, peur de m'y noyer pour de bon.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3037335

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast