Jeudi 9 janvier 2014 à 11:42

Jouons à nous trouver charmants, jeunes gens ! J'ai vécu si longtemps dans un placard à brouillards, et puis j'ai mangé toutes les miettes de lui. Désormais, chaque fois que je frôle la lumière, je grandis. Joie et bêtises ! Arrêtez-moi quand je tire un rideau. Embarquez-moi sur vos radeaux. Ondulons naïvement, racontons-nous des anecdotes, profitons de cette vie encore vierge qui nous nargue : regardons-la nous éblouir sans rien dire. Irradiés, ivres, pas sérieux, jouons à nous trouver charmants, jeunes gens !
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3258817

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast