Jeudi 11 novembre 2010 à 7:00

Sais-tu combien de libertés j'ai dans cette vie, petit homme ? Combien d'horizons sans entrave ? Sais-tu comme rien ne m'oblige ? Alors ce n'est pas drôle, avec toi, parce que c'est trop dur. Je voudrais te conjuguer dans la longue liste de mes insouciances. Je voudrais te croire quand tu dis que tu vas venir, que tu feras un gâteau, que. Que tu es désolé. Mais à force de t'avoir espéré, j'ai trop attendu. Tu m'étouffes au lieu d'être ma légèreté. Tu es mon doute, mon incertain, mon intouchable, après m'avoir fait tant rêver. Je voudrais, avec toi, n'avoir que les rires. Mais je n'ai ni la patience ni le courage ni. Alors ne m'en veux pas, mais si tu me fais soupirer, mais si tu me fais pleurer, avant même, avant tout, je préfère partir, reprendre mes petites ailes contre moi pour ne pas les abimer dans ton ciel de papier, rentrer me glisser entre des draps de solitaire, mais de gamine libre. Et sauvage. Tu as eu tort de m'avoir laissé goûter à tant de magie, il semblait évident que j'en voudrais encore. J'aimerais être capable de ne rien exiger de plus que le peu de cette vie là, mais voilà, non, non, je n'y arrive pas. Que veux-tu que je te dise, petit homme ? Que je te veux, mais que ça ne va pas, tout ça ? Sais-tu combien de libertés j'ai dans cette vie, petit homme ? J'en ai tellement, j'en ai trop, je pourrais en faire des confettis et noyer les gens dedans. Tu comprends, je n'ai plus envie de prendre le temps pour des tracasseries... Cette existence là, elle est sur le fil. Je tiens en équilibre, et pour l'instant, tout est doux, tout est lumière. Mais ça pourrait basculer si vite et tellement loin. Alors je veille. Ne pas prendre le temps pour des tracasseries. Ramasser ses ailes, et partir.
Par july222 le Dimanche 14 novembre 2010 à 2:14
J'aimerais être capable de ne rien exiger de plus que le peu de cette vie là, mais voilà, non, non, je n'y arrive pas. Que veux-tu que je te dise, petit homme ? Que je te veux, mais que ça ne va pas, tout ça ?
Par S. le Samedi 20 novembre 2010 à 14:44
Ca me fait du bien ce que tu écris, c'est comme ça.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3057944

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast