Mardi 19 mars 2013 à 23:42

J'ai mal au coeur. L'idée de la liberté me cloue le ventre. Il y a tellement de portes fermées qui cloisonnent mes pensées que je deviens parano et me cogne aux invisibles. Un soupir de fatigue perle ma paupière. J'ai le corps qui implore son dû de grasses matinées mais mon appétit de lumières me soulève chaque matin; je cours avec la vie, je veux gagner, lui faire mordre la poussière : j'irai fouler le paradis. Je reviendrai chercher tous ceux qui ont raté le départ de la compétition. Les jambes cassées, les abîmés, les essoufflés. Nous formerons une jolie ronde et dormirons enlacés, enfants que nous sommes.

Oh, le repos mérité.

Par maud96 le Mercredi 20 mars 2013 à 6:42
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3234267

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast