Lundi 22 juin 2009 à 17:19

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030141.jpg
_ 1
/ et se redécouvrir un papa et sourire tellement ça soulage et faire le tour du plan d'eau en fauteuil roulant et boire du coca

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030192.jpg
_ 2
/ et arpenter les trottoirs d'une ville que je connais par cœur et penser que la boulangère n'a sûrement jamais vu personne qui soit aussi heureux de lui acheter à manger et penser que les taxis qui stationnent n'ont sûrement jamais vu personne danser comme ça devant la gare et dire C'EST COULE tout le temps et retrouver l'odeur de la poissonnerie qu'on déteste tous et l'odeur de la laverie automatique qui nous sauve toujours

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030285.jpg
_ 3

Je suis seulement sûre d'être rentrée dans le bon pays quand j'attends ma maman. M'asseoir sur un banc ou m'allonger dans l'herbe et savoir que le temps ne m'appartient plus. Je ne suis plus maître des distances, c'est elle, désormais. Elle modèle la pendule si elle arrive en retard ou à l'heure. Je suis seulement sûre d'être en France quand j'attends ma maman. Comme à toutes les autres heures de ma vie, quand elle carillonnait le rythme des journées, le soir au centre de loisirs, les mercredis au centre équestre, le matin au train, le midi chez les copines, aux arrêts de bus, devant le collège, sur le pont au dessus de la Loire, à côté du lycée, derrière la gare, quand ce que je fais ou voudrais faire dépend de son moteur. Et depuis que je vis à Berlin, j'aime revenir et l'attendre. Attendre, c'est avoir la certitude qu'il y a quelqu'un ou quelque chose au bout. Je ne suis plus seule désormais, j'ai laissé ma casquette de capitaine de l'autre côté du monde, je ne suis plus qu'un simple moussaillon à bord du navire à la dérive.

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030314.jpg_ soleil !
/ et retrouver les murs en pierre les meubles en bois le goût des vraies choses qui existent et ont un parfum et courir comme une folle dans le jardin et crier tellement il est beau et trouver inlassablement ce goût de paradis et dans la petite maison maman a encadré mes photos ça a presque de la geule et bouquiner les bandes dessinées d'Augustin et Hugo a mis sa musique à fond les ballons et balancer mon omelette dans l'assiette de mon voisin et me défendre « Oh ça va hein je peux bien vous embêter je repars dans quelques heures »

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030377.jpg_ 5
 
Anouck ma fée, j'aime ta frange brune, tes yeux sucrés caramel, j'aime quand tu me sautes au cou, tes bras autour de moi, tes jambes qui emprisonnent mes hanches et j'aime ta malice tes rires tes histoires tes airs de grande fille tes réflexions de toute petite ta main dans la mienne tes bavardages, Anouck ma fée j'aime ton regard aiguisé sur le monde et te faire des bisous partout et te garder contre moi et t'appeler ma princesse et te dire que tu es belle et trouver que tu es une amie merveilleuse, j'aime dire à ma maman que je suis amoureuse de toi, et rire quand tu m'appelles « ta gardeuse » et fondre quand tu me dis « Je veux que tu me gardes encore » et te promettre qu'on ira faire des pique-nique toutes les deux cet été et me demander en m'endormant si tu vas rester petite fille pour l'éternité et penser que je ne veux jamais te perdre.

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030331.jpg
_ 6
Anouck ma fée, t'offrir un champignon qui fait de la lumière et aller acheter un carnet magique et te recopier dedans en grand et en virgule combien je t'aime parce que c'est POUR TOUJOURS.

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030411.jpg
_ 7

/ et retrouver la vaisselle colorée et les sachets de thé et partir pieds nus faire le tour de la campagne après le petit déjeuner et rencontrer des amis sur la route
et aimer respirer, tout simplement

http://clignotants.cowblog.fr/images/Juillet09/P1030484.jpg_ 8
Par bulle2coton le Lundi 22 juin 2009 à 17:38
je repense à cette fois (ou ces fois) où tu disais que tu avais peur de ne plus jamais prendre de photos merveilleuses, ou de ne plus jamais trouver les mots qui s'emmêlent et devant lesquels on ne peut que rester sans voix. Je repense à cette fois (ou à ces fois) et j'ai envie de te dire que tu es bête.
Par Eteins-celle le Lundi 22 juin 2009 à 18:46
La quatrième photo, je n'en reviens pas tellement je la trouve belle!
Tu sais à quoi elle me fait penser? Aux dessins de Sarah Kay, j'en ai des livres à la maison que je lisais et surtout regardais quand j'étais petite, ce sont des petites filles toutes douces qui sont dessinées, et ça me fait, tu me fais penser à ça sur cette photo, voilà en rentrant du bac d'anglais, c'est vachement wow d'atterrir chez toi.
Par pascommelesautres le Lundi 22 juin 2009 à 20:49
Margooooooooot je suis hystérique de toi, c'est si bon de te retrouver en France, c'est. Comme si je rentrais à la maison, rien qu'en regardant tes photos, et surtout que je suis même pas partie.
Par novembre le Lundi 22 juin 2009 à 21:41
pardonnée; pour la phrase juste parfaite.
Par Heart.Of.St0ne le Mardi 23 juin 2009 à 8:57
une bonne dose de bonne humeur :$
Par Floriane, le Mercredi 24 juin 2009 à 16:07
On dit "recharger les batteries", mais je n'aime pas cette expression. Regénérer c'est mieux: Régénérescence.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2864998

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast