Mercredi 19 février 2014 à 2:19

Je sais maintenant que Berlin n'est pas pour moi. Je le sens, c'est organique, une certitude. J'y resterai juste assez longtemps pour en partir.

Je suis un papillon. Les papillons ne vivent pas enfermés au balcon. Ils s'éveillent au jardin, sèment des tournesols, regardent fleurir et faner les coquelicots.
Par leno le Mercredi 19 février 2014 à 12:24
c'est ce que je me dis où que je sois, y rester le temps de repartir
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3261004

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast