Dimanche 26 janvier 2014 à 20:14

- Un beau, et joyeux, silence.
Que disais-tu, l'enfant ?
Tu le disais à d'autres
mais j'aime à citer
tes mots de gamines,
que disais-tu ?
" un certain talent 
pour le silence "
Allez, montre-moi,
je ne bouge pas,
je te regarde,
montre-moi donc
ton talent pour le silence,
laisse-moi voir de quoi
tu fabriqueras
ton beau et joyeux silence,
va ! fais ! que je ris,
que je ris un peu.

- Oh ta gueule,
vielle pie, 
tu ne mérites
que ma farouche volonté
à t'éviter.
Je te découvre naïve...
Approche-toi,
et respire le souffle froid
que je te destine,
respire le fort :
de moi tu n'auras plus que ça.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3259925

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast