Vendredi 13 septembre 2013 à 2:26

huit secondes après mon corps, un écho

emballée
dans une bulle
de fatigue
je flotte
dix secondes après mon corps

je mouline
l'obscurité
les rues de Berlin

si loin
des circulations saturées
de Neukölln
il y a 
du silence
des ténèbres

vides
les pensées

je pédale
vivante
fantôme
vivant


Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3250357

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast