Dimanche 3 janvier 2010 à 19:17

Des milliers de kilomètres entre toi et moi, tu es juste là et j'imagine ton absence, il y a un corps contre toi au regard et aux intentions vides, pardon, ça te fait bizarre comment de sentir que je ne suis pas là ? Moi ça me fait bizarre beaucoup, j'aspire à la solitude. Quelques heures dans ma chambre, ne rien faire, un livre. Une nuit, mon lit, mes draps, Balthazar, et des rêves qui pourraient résonner très fort dans mon sommeil, sans craindre de te réveiller. J'aspire à un peu de solitude. Combien de jours, d'éternités, depuis cette escapade noël-france, que j'ai oublié le chemin de l'intimité, des pensées qui naissent dans le ventre, tout doucement, et qui roulent comme des secrets ? Combien de jours que je ne vis que de vos mots et que le vent de mes promenades s'est-tu ? Laisse-moi partir aujourd'hui, je veux rentrer chez moi, je suis déjà si loin, laisse moi m'éloigner encore un peu, et puis je reviendrai, plus tard, promis, c'est d'accord ?

Par clignotants le Dimanche 3 janvier 2010 à 20:14
L e m o t d e p a s s e , t o u j o u r s l e m ê m e ,

>http://clignotants.cowblog.fr/cache-cache-temporaire-ou-a-long-terme-2942624.html<;
Par des-hauts-des-bas le Dimanche 3 janvier 2010 à 22:03
( Je me souviens toujours du mot magique, mais à chaque fois j'ouvre Ensemble c'est tout, rien que pour le goût des mots. )
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2950220

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast