Dimanche 13 décembre 2009 à 12:29

Combien d'heures avec toi dans cette vie là ? Combien de centaines de mille de secondes à ne plus bouger contre ta silhouette ? Si peu, en fait, mais déjà tant. 14h46, on joue à dormir pour les cent ans à venir. Tu dis toujours Je t'adore très et pas Je t'aime, tu dis que c'est tellement amusant d'être avec moi, tu dis que je suis chiante. Je pourrais te rendre fou et sans le faire exprès, je prends pourtant un peu de plaisir quand je vois que mes grimaces pleines de questions te rendent sérieux et pensif, je me dis je ne vais quand même pas tout lui donner, comme ça, si facilement ? Te donner la facilité, ça ne me ressemblerait pas vraiment, tu fais déjà de moi ce que tu veux, alors, bon. Genießer, Lügner, Schauspieler, Spinner, oui, oui.
Tu es tellement intelligent, tellement malin, tu sais déjà tellement de choses que tu ne dis pas. Je le vois dans tes sourires longs comme des éternités, que tu sais tellement. Tellement.
Par contre, tu ne connais pas la différence entre Tu m'en veux et Tu me veux, c'est assez drôle. Pardonne-moi si je te fatigue, si tu as envie de te jeter par la fenêtre; c'est que je suis petite, si petite, jeune, ce qu'on dit, et que je me pose des questions, des vraies... Peut-être es-tu trop filou pour moi.
Ce que je sais, ce que j'ai compris, c'est que tu joues, en immensément grand mais avec une discrétion telle qu'on ne s'en douterait pas, ce que j'ai compris, c'est que je ne t'aurais pas, dans cette histoire là.



Quand je regarde ces quelques heures encore aujourd'hui avec toi, je me dis que si tu me supportes, il y aura encore tant à faire et à défaire, tant de territoires à arpenter, j'aime quand on y va à pas minuscules, cette vie en tête-à-tête, pour l'instant, ça me va; et je commence, un peu, quand même, à te faire confiance, pour le reste. Tu m'étonnes chaque fois un peu plus.

Et même si quand je pense à toi, je n'ai l'impression de ne ressentir que de la tendresse, peut-être suis-je amoureuse, un peu.

Comment expliquer autrement cette éternité ?
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2942629

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast