Vendredi 18 mai 2012 à 22:28

Si je pouvais ne pas me réveiller. L'idée de travailler aux café me dégoute; de m'asseoir dans la baignoire, de choisir des vêtements, de rencontrer des gens, d'avoir mes règles, de faire les courses, de devoir manger, de prendre le tram le ubahn le sbahn, d'avoir à parler; tout me dégoute. Si je pouvais ne pas me réveiller. Mais j'ai beau espérer, je sais que tout ça prendra bel et bien réalité, que quoi que je fasse, le temps m'emportera.

Alors, la fatigue a beau me tirer la peau de tous les côtés, mon corps freine et se rebelle, mon corps se refuse au sommeil.


Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3186213

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast