Jeudi 15 mars 2012 à 6:56

Il n'y plus de larmes, seulement encore des crevasses, des canyons où s'engouffre le vent salé de mon désespoir; il n'y a plus d'humain, seulement encore des injustices des humiliations des absurdités,  une situation hors-croyable où tempêtent les terreurs de mon amour; il n'y a plus de force, seulement encore l'anéantissement d'être toujours vivante, de ne plus savoir si croire, où espérer, comment sortir.

Organe-coeur-pittoresque tremblote-barbote-suffoque sur le plancher

je ne sais plus où le poser
je n'ose plus le toucher
quoi lui raconter

quoi lui rassurer

quoi lui dire qui ai encore un sens,

qui ne le fasse sursauter une dernière fois ?



Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3173627

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast