Lundi 10 janvier 2011 à 23:45

http://clignotants.cowblog.fr/images/Sept2010/L.jpg
Par pelote le Mardi 11 janvier 2011 à 0:13
Je me disais hier : quel dommage qu'aucune main ne puisse effleurer mon dos cette nuit. Et je retrouve un peu de ce sentiment dans cette image tissée de mots.
On pourrait croire qu'à force, on est habitué à ta beauté, à ta poésie, je ne sais pas. Que nenni ! Tu m'épates, et c'est sur un bien belle - malgré ses sonorités plus dures, plus lourdes - touche que je vais me coucher.
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3077135

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast