Vendredi 31 décembre 2010 à 10:30

Si Paris est une femme dont les jupes ondulent séduisent et valsent, si Barcelone est une femme à la robe toute en dentelles et arabesques baroques, si même Angers est une femme à l'ourlet élégant et charmant, alors Berlin est une fermière toute mal fagotée, dans ses bottes en caoutchouc et son tablier froissé. 

Par yoppy le Vendredi 31 décembre 2010 à 12:42
Berlin, malgé sa pauvre apparence, a sans doute le coeur mille fois plus doux que toutes ces villes aux robes tournoyantes. Berlin a une fée qui danse en elle, alors comment pourrait elle être une simple fermière?
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/3073904

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast