Dimanche 3 janvier 2010 à 19:10

Pleurer en silence, sans hoquets, au dernier souffle d'un film. Quand tout est brûlant à l'intérieur, quand les coutures de la peau se dénouent doucement dans le sel des larmes. Pleurer de ne plus être aussi fragile et vulnérable qu'avant, pleurer d'oublier de pleurer. Pleurer de cette vie de presque adulte qui ne se prend pas très au sérieux, pleurer de ne vivre qu'au parfum des souvenirs, pleurer de conjuguer tellement de verbes au passé, pleurer de rire au présent et de ne pas deviner l'à-venir. Pleurer de ce costume de grande fille sur-mesure qui ne laisse plus passer les courants d'air, pleurer de ses bras qui me protègent des sensations de froid. Si c'était l'hiver sur Berlin, je l'avais oublié.
Par choops le Dimanche 3 janvier 2010 à 22:36
"Pleurer de cette vie de presque adulte qui ne se prend pas très au sérieux,"
C'est tout à fait ça. Courage.
Par choops le Dimanche 3 janvier 2010 à 23:17
Dis-moi, j'ai le droit de te dérober quelques mots et d'aller les poser dans un carnet à spirales ? Parce que mince quand même, ça serait idiot d'oublier de tels mots.
Par Heart.Of.St0ne le Lundi 4 janvier 2010 à 14:20
quand ça commence tout arrive tout se mélange et les larmes coulent encore plus ...
Par Distantwaves le Mercredi 6 janvier 2010 à 22:44
Quand je tape "apprivoise" dans ta barre de recherches, j'obtiens onze résultats différents.. Je crois que tu aimerais bien qu'on t'apprivoise, Louise.
Par Distantwaves le Vendredi 15 janvier 2010 à 1:29
Ha bon sang, tu me file des frissons, toi, et la bo piano du roi et l'oiseau, c'est plus que je ne peux en supporter, comment se fait il que tu me fasses frissonner comme ça, tout le temps ?
 

Vous avez la parlote ?









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://clignotants.cowblog.fr/trackback/2950216

 

<< Aujourd'hui | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Quand on était plus jeunes >>

Créer un podcast